C’est un peu l’automne avant l’heure. La saison des rapports annuels s’achève en effet pour Madras Editing, avant de reprendre dans quelques mois. Le moment idéal pour faire un bilan.

Alors que l’agence de communication éditoriale a bouclé la réalisation des rapports d’activité dont elle a été chargée cette année à l’issue de consultations (Marché de Rungis, Fafiec, FM Logistic, Batilogistic, FM Group, Gimelec, Nexem…), cet exercice enrichissant nous inspire plusieurs réflexions.

Tout d’abord les opportunités qu’il apporte :

  • L’opportunité exceptionnelle de s’immerger pleinement dans la stratégie d’un acteur économique.
  • La possibilité de rencontres au plus haut niveau de l’entreprise.

Cette saison de rapports annuels était également riche de défis à relever :

  • Celui de comprendre, en quelques semaines, l’essence même d’une entreprise afin d’en restituer le sens.
  • Celui de créer une photographie fidèle de l’année écoulée, qui puisse la distinguer de surcroît de l’édition précédente (pas toujours simple !).

Et enfin, quelques belles surprises :

  • Une proportion élevée de responsables Communication pleinement motivés. L’exercice se répète tous les ans ? Et alors ! Il est à l’image de la vie de l’entreprise, en changement permanent.
  • Des directeurs financiers qui réaffirment l’importance du rapport d’activité vis-à-vis de leurs partenaires bancaires et financiers en particulier, et qui définissent un cahier des charges précis.

Ces semaines de travail ont également conforté certaines de nos convictions.

Tout d’abord celle qu’il est essentiel de « comprendre » l’ADN de l’entreprise avant de pouvoir parler de celle-ci sur 56, 72 ou 112 pages ! C’est au fond l’une des règles de base du journalisme, en l’occurrence que 100 % de ce qui est écrit est compris par son auteur. D’en maîtriser ainsi le sens fait toute la puissance du concept éditorial global proposé par l’agence. Fond et forme sont mis en cohérence pleinement. La vidéo prend toute sa part dans cette entreprise de story-telling cross média.

Réussir son rapport d’activité, c’est aussi en maîtriser le management global. De ce point de vue, des améliorations sont à apporter aux organisations. Une bonne partie des contenus à exploiter est produite toute l’année. Savoir organiser leur réutilisation de façon fluide et pertinente est l’un des défis à relever. Nous travaillons à l’élaboration de solutions pertinentes qui renforcent l’efficience du pilotage éditorial.

Dans le sens inverse de ce workflow, l’entreprise a tout intérêt à réexploiter/revaloriser tout au long des mois qui suivent sa parution les informations du rapport d’activité, véritable pépite sur le plan du contenu. Une piste sur laquelle nous travaillons afin de proposer des solutions dès les prochaines éditions. Un levier supplémentaire pour « reprendre le pouvoir » sur votre rapport annuel et retrouver la satisfaction de se ré-immerger dedans chaque année.